République !
Vendredi 17 Novembre 2017

 Europe


   Guigou



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 16 Novembre 2007

  A l'heure où la mondialisation n'a jamais été aussi forte, et le contournement de la souveraineté populaire valeur courante, la rhétorique d'une membre du Parti Socialiste fait tomber les bras. Quand d'autres parlent d'Europe des peuples, et quand les peuples eux-mêmes ont l'intelligence politique en disant "non", ci-git son contraire, matiné de bon coeur, ayant appelé à voter oui au traité de Lisbonne :

"Voter non, c'est se couper du reste de la gauche européenne, s'abstenir c'est se marginaliser au sein de cette gauche européenne, c'est perdre la capacité de peser sur ses choix. Ne pas voter oui, c'est laisser la droite française et européenne s'approprier l'Europe et la modeler à son idéologie...Voter oui n'est pas se renier pour ceux qui croient à l'Europe et qui ont voté non au référendum de 2005."


"Oui au traité de Lisbonne", par Elisabeth Guigou (Le Monde du 31.10.07)





  Autres articles


  Lettre n°68: L'événement
      Italie : la démocratie extorquée

    par Jérémy MERCIER


Les élections en Italie furent un symbole relativement intéressant pour comprendre comment, après la Grèce, l’Espagne, l’Islande, la France, les citoyens ont souhaité rejeter, par leurs suffrages, les soi-disant lois économiques relayées par l’OMC et l’Union européenne. Au moment où Chypre subit à son tour de plein...[Lire la suite]



  Lettre n°60: Chronique de l'antirépublique
      Le laxisme en question

    par Gilbert Legay


Ce n’est pas en poussant des cris d’orfraie à chaque initiative du nouveau gouvernement que l’opposition va recouvrer sa crédibilité auprès des citoyens. La décision de Christiane Taubira, garde des Sceaux récemment nommée, de supprimer les tribunaux correctionnels pour mineurs a donné l’occasion à quelques...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2017 - Le Groupe République !