République !
Jeudi 18 Octobre 2018

 Europe


   Kouchner chante contre la République



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Jeudi 03 Janvier 2008

 L’illusionnisme du chanteur M. Bernard Kouchner détrônera-t-il celui de M. Lionel Jospin reprenant jadis « Les feuilles mortes » ? Le journal Libération en vient même à poser la question. Le 12 novembre dernier, jour people s’il en est, le patron du Quai d’Orsay touchait le degré zéro de la culture en enregistrant un tube « R’n’B » avec son homologue allemand. Surévalué en chanson « haut de gamme » pour véhiculer les valeurs de l’intégration européenne et la langue de « Goethe », cet OVNI musical reprend en boucle, tels des coups de canon, « Frankreich » et « Deutschland ». Un tel excitant est le vrai miroir d’une gueule de bois européenne : les dirigeants politiques nous apprenant, en plus, que le talent est radicalement contraire à leur mandat.




  Autres articles


  Chronique de l'antirépublique
      Quand Rosanvallon se campe en homme «de gauche»

    par Anne-Cécile Robert


Le sociologue, fondateur de la défunte Fondation Saint Simon dont le principal objet était de promouvoir le social-libéralisme, reprend ainsi du service dans un nouveau rôle: celui de l'intellectuel «progressiste» de référence. Depuis le décès de Pierre Bourdieu, la place était libre, comme ont eu le front de...[Lire la suite]



  Lettre n°32: Brèves
      A en perdre son latin (bêtisier)

    Lors d'une émission de France Culture tenue exceptionnellement à l'école normale supèrieure, Alexandre Adler a défendu le rôle du latin dans la démocratisation de l'enseignement. Il a, en particulier, expliqué qu'autrefois les fils d'instituteurs avaient un avantage à force de hurler la messe en latin. Voila une vision de la...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !