République !
Mardi 11 Décembre 2018

 Europe


   Quand on méprise la démocratie, on a du mal à être clair



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 18 Juillet 2008

 C’est ainsi qu’Henri Guaino peine à expliquer les déclarations émises le mercredi 16 juillet par Nicolas Sarkozy qui souhaitait faire revoter les irlandais sur le traité de Lisbonne.

Ainsi, déclare-t-il : « L’une des solutions, c’est effectivement de demander éventuellement et le moment venu, aux irlandais de revoter, probablement pas sur le même texte exactement, peut-être avec des exceptions. Nous verrons. »





  Autres articles


  Lettre n°36: Brèves
      Enfin de la compassion !

    La mise en lumière du montant ahurissant des rémunérations de Monsieur Proglio a eu un effet particulièrement utile. Elle a fait prendre conscience aux citoyens qu’il y avait un cumul de fonction incroyable, plongeant dans l’illégalité républicaine, entre une présidence d’entreprise privée et celle d’une entreprise publique.
Jusque là, ça...[Lire la suite]



  Lettre n°14: Brèves
       Arche de Zoé : Et Dieu reconnaîtra (peut-être) les siens

    L’histoire de l’arche de Zoé est exemplaire de la confusion actuelle. Mélange de bonne conscience et de manipulations, de dévouements et d’arnaques, elle aboutit à ce fiasco lamentable. Mais on peut aussi bien imaginer que, sans tous ces ennuis, l’arrivée d’enfants présentés comme sauvés aurait été accueillie avec enthousiasme...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !