République !
Jeudi 20 Septembre 2018

 Europe


   La Commission européenne



   Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Mercredi 20 Mai 2009

 José Manuel Barroso, président de la Commission européenne :

"Quand on regarde le débat en France, on voit que les gens qui attaquent la commission le font comme si elle était d’un seul camp politique. Ce n’est pas vrai, c’est une grande coalition. Il faut faire cette pédagogie car sinon, on divise l’Europe. Il faut que l’Europe soit politique mais elle ne doit pas être trop partisane. C’est normal que les différentes forces politiques présentent leur programme pour le Parlement européen, mais en même temps, il faut dire que l’Europe ne peut pas se conduire avec la seule politique du Parti socialiste ou du parti qui en France serait l’UMP. La culture européenne, c’est le compromis. Il ne nous amoindrit pas, il nous renforce."

Metro, 19 mai 2009.





  Autres articles


  Idées
      1906 - Clemenceau versus Jaurès

    Par Samuël Tomei


« Briseur de grève », « sinistre de l’intérieur », « bête rouge » l’historiographie socialiste est parvenue à accréditer l’idée que le Clemenceau des années 1906-1909 s’est révélé un affreux réactionnaire. L’ancien médecin des pauvres, qui avait fait de la question sociale...[Lire la suite]



  Lettre n°20: Brèves
       Une Constitution pour étouffer le pluralisme politique

    Au cours du débat parlementaire sur la révision de la Constitution, voilà qu’est apparue soudain une idée a priori bien normale en démocratie : affirmer le pluralisme de la représentation politique comme un principe constitutionnel. Émise au Sénat, cette proposition a suscité aussitôt l’hostilité d’un gouvernement accroché au bipartisme aseptisé...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !