République !
Vendredi 20 Avril 2018

 Temps et moeurs


   Retour vers le futur



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 12 Juin 2009

 Catherine Tasca, ancien Ministre et actuel Sénateur (PS) des Yvelines, favorable à la loi Hadopi, s’est inquiétée des conséquences de la censure du Conseil Constitutionnel sur les Droits d’auteur. Interrogée sur France Culture, le jeudi 11 juin, sur le fait que la censure était fondée sur la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, elle a cru bon de faire remarquer qu’il s’agissait d’un texte très ancien (1789) et qu’on était dans une autre époque.
Oubliant sans doute (le temps est long) que cette déclaration est encore aujourd’hui dans le préambule de la Constitution française, elle oublie aussi (le temps est court) que les droits d’auteur, encore plus anciens, datent de Beaumarchais.
L’utilisation du temps est devenue élastique depuis Einstein !





  Autres articles


  Lettre n°31: Brèves
      Fastes de cour

    Le 28 juin prendra fin au Château de Versailles la très belle exposition “Fastes de cour et cérémonies royales”. Elle aurait pu avoir son point d’orgue le 22, avec la mise en scène à grand spectacle (inutile) du rassemblement du Sénat et de l’Assemblée Nationale.
Les monarques, Louis XIV principalement,...[Lire la suite]



  Lettre n°7: Chronique de l'antirépublique
      Les Indigènes de la République: un glissement dans une doctrine dangereuse

    par Jérémy Mercier


Les risques d'un combat mené au nom d'un antiracisme radical qui conduit à une remise en cause de l'idéal de liberté, d'égalité et de fraternité, sous prétexte que la politique économique et sociale des dirigeants du pays en empêche la réalisation.


Il faut, quelquefois, désamorcer des mots qui pourraient...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !