République !
Mercredi 22 Novembre 2017

 Présentation du groupe République!

    Pourquoi le groupe "République!" ?

    République! est un groupe de réflexion et d'intervention intellectuelle dans une période où la bataille des idées est redevenue particulièrement aiguë. Il vise à promouvoir et populariser les idéaux de la République indivisible, laïque, démocratique et sociale.

En effet, depuis des années, les forces politiques, et malheureusement les forces de gauche, ont cédé devant les offensives antirépublicaines. Face aux attaques antilaïques, aux « indigènes de la...[Lire la suite]



 Un mot dans l'air du temps

    Tous républicains ?

    par Laurent Pelvey


Il ne se trouve aujourd'hui pas un seul parti représenté au Parlement à ne pas se dire républicain. Encore faut-il s'entendre sur la définition du mot «république».

La République du bien commun

Etymologiquement, «république» vient du latin res publica, c'est-à-dire la «chose publique». La République est alors assimilée à l'État législateur, garant de l'intérêt général au-dessus des intérêts particuliers. Cette première définition de la République...[Lire la suite]



 L'événement républicain

    Du «non» au CPE, dans la rue comme dans les urnes, le peuple s'affirme

    par Jean-Pierre Alliot


La précarité que le gouvernement voulait imposer à la jeunesse a été rejetée avec le même éclat que le projet de traité constitutionnel. Plus que jamais isolés, les cercles dirigeants du pays ne tirent aucune expérience de leurs échecs.

Le 10 avril 2006, meurt le Contrat Première Embauche (CPE). Moins d'un an après avoir rejeté dans les urnes le projet de constitution européenne, le...[Lire la suite]



 Chronique de l'antirépublique

    Quand Rosanvallon se campe en homme «de gauche»

    par Anne-Cécile Robert


Le sociologue, fondateur de la défunte Fondation Saint Simon dont le principal objet était de promouvoir le social-libéralisme, reprend ainsi du service dans un nouveau rôle: celui de l'intellectuel «progressiste» de référence. Depuis le décès de Pierre Bourdieu, la place était libre, comme ont eu le front de le soutenir certains commentateurs aussi serviles que peu avertis des débats intellectuels. En effet, dans...[Lire la suite]



  • © MWebmaster 2006-2017 - Le Groupe République !