République !
Jeudi 23 Mai 2019

 Lettre n°19: Brèves


   Démocratie moderne et économie



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Lundi 26 Mai 2008

 Non content d’imposer aux Français un traité qu’ils ont refusé, non content de leur imposer une réforme constitutionnelle sans aucunement se préoccuper de leur avis, voilà que le Président de la République veut constitutionnaliser le principe de l’équilibre budgétaire. Certes, ce principe est inscrit dans les traités européens – ce qu’on peut déjà trouver critiquable -, mais il s’agit là de lui donner une valeur juridique supérieure. Désormais, les politiques keynésiennes qui ont permis la sortie de la crise de 1929 et la reconstruction des pays dévastés par la seconde guerre mondiale seront anticonstitutionnelles. Le totalitarisme mou est bien en marche. Jusqu’alors, seule l’Union soviétique avait constitutionnalisé une politique économique. Nous sommes donc en train de la rattraper.

A.B.


  Autres articles


  Lettre n°67: Editorial
      Vive la liberté !

    Il faut reconnaître à l’époque que nous traversons une constante : la volonté de se présenter comme un gardien farouche de la liberté. Que celle-ci s’apparente plus à celle du renard libre dans le poulailler libre est aujourd’hui une évidence. Mais la chose devient plus grave encore lorsque le mot...[Lire la suite]


  Lettre n°8: Le mot dans l'air du temps
      Légitimité

    par Anne-Cécile Robert


Tout porte à croire que l'élection présidentielle portera à la tête de l'État un personnage qui s'oppose au peuple, notamment sur la question européenne. De quelle autorité pourrait-il se prévaloir ?


Il est peu de dire que la période actuelle révèle une crise de la légitimité démocratique. Le second...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2019 - Le Groupe République !