République !
Vendredi 16 Novembre 2018

 Lettre n°2: Brève cinématographique


   Indigènes



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Jeudi 26 Octobre 2006

 En septembre dernier, le Président de la République a pris une excellente mesure… après avoir assisté à une projection du film Indigènes : il a décidé d’aligner les retraites des anciens combattants, natifs de notre empire colonial et qui n’ont pas choisi la nationalité française en 1962, sur les retraites de leurs compagnons d’armes métropolitains. Juste et louable décision, mettant fin à une injustice que déploraient tous les citoyens de bon sens, au nom de la justice et de la fraternité républicaine. Un sentiment de gêne subsiste néanmoins et nous laisse rêveurs ; faut-il l’opportunité de la projection d’un film, pour qu’une juste mesure s’impose, bien tardivement, à l’esprit de nos responsables ? Faut-il compter sur l’impact d’une fiction pour qu’ils prennent conscience de la réalité ? S’il en est ainsi, nous ne pouvons qu’inciter tous nos responsables à aller plus souvent au cinéma ! Info de dernière minute : d’après une source habituellement bien informée, à la suite d'une projection privée des Aristochats, le gouvernement aurait décidé d’attribuer une subvention spéciale à la SPA !

GL


  Autres articles


  Lettre n°45: Note de lecture
      L’idée républicaine en France (1789-1924) : Hommage à Claude Nicolet (1930-2010)

    L’historien Claude Nicolet, né en 1930, spécialiste de l’histoire républicaine, n’est plus depuis le 24 décembre 2010. C’est sous forme d’hommage à ce grand personnage que nous souhaiterions réinviter à la lecture de ses travaux, et notamment de L’idée républicaine en France. Cet ouvrage, publié à l’origine en 1982, est...[Lire la suite]


  Lettre n°73: Note de lecture
      Dieu, la nature et l'homme

    Le XXIème siècle laisse-t-il encore place à l’humanisme ? C’est à une singulière réflexion qu’incite le chercheur Michel Blay, spécialiste de l’histoire des sciences. Il s’intéresse en effet à relier des sphères qui pourraient sembler opposées : la nature/la culture, le fini/l’infini, l’humain/le déshumain. En partant d’une interrogation principale (comment...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !