République !
Mercredi 22 Novembre 2017

 Lettre n°20: Editorial

    Dormez en paix, citoyens !

    La relecture des grands débats politiques du passé se révèle souvent profitable. Comparons, par exemple, les balbutiements pathétiques des chefs politiques d’aujourd’hui avec les échanges vigoureux sur la question sociale entre Jaurès et Clemenceau, au début du 20ème siècle. À l’aune de nos références actuelles, on éprouverait presque l’étrange impression d’entendre deux dangereux révolutionnaires. Ils ne faisaient pourtant qu’énoncer des principes humanistes fondamentaux et confronter...[Lire la suite]



 Lettre n°20: Un mot dans l'air du temps

    Libéral

    par Jérémy Mercier


Le conflit polysémique propre au terme « libéral » tend à masquer un projet cohérent d’autonomie centrée sur le seul individu au détriment de l’intérêt général. Le libéralisme, considéré comme l’ensemble des doctrines qui tendent à garantir les libertés individuelles dans la société est en cela susceptible d’ambigüité, selon les critères que l’on attache à ces libertés. A ce titre, de la liberté...[Lire la suite]



 Lettre n°20: L'événement

    Droit d'être soigné !

    par Gilbert Legay


Il y a des lustres que l’on culpabilise le citoyen avec le déficit de la Sécurité Sociale; il est présumé coupable d’abuser des ressources de la pharmacopée, alors que l’on murmure que la Sécurité Sociale n’est déficitaire que des sommes que lui devrait l’Etat, et des sommes, qu’en vertu d’une loi de 1974, elle consacre à financer d’autres régimes déficitaires.
Il est évidemment...[Lire la suite]



 Lettre n°20: Chronique de l'antirépublique

    Vers l'abrogation de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen ?

    par Laurent de Boissieu


C’est avant le 30 juin que le Comité de réflexion sur le Préambule de la Constitution doit remettre son rapport au président de la République, Nicolas Sarkozy. Placé sous la présidence de Simone Veil, ce comité a pour mission de "s'interroger sur l'opportunité d'inscrire un certain nombre de droits et principes fondamentaux nouveaux dans le Préambule de notre Constitution". Sans attendre la...[Lire la suite]



 Lettre n°20: Brèves

    Nous sommes tous des irlandais

    Le scénario était bien réglé. Il est aujourd’hui particulièrement apparent. L’aristocratie qui gouverne l’Europe se soucie comme d’une guigne de la démocratie. Pis, elle la considère comme une gêne. Échaudée par les votes français et néerlandais lors des référendum sur le traité constitutionnel, elle avait, cette fois, décidé de passer outre et de choisir la voie parlementaire, garante du « bon » résultat. Que...[Lire la suite]



 Lettre n°20: Brèves

    Une Constitution pour étouffer le pluralisme politique

    Au cours du débat parlementaire sur la révision de la Constitution, voilà qu’est apparue soudain une idée a priori bien normale en démocratie : affirmer le pluralisme de la représentation politique comme un principe constitutionnel. Émise au Sénat, cette proposition a suscité aussitôt l’hostilité d’un gouvernement accroché au bipartisme aseptisé comme l’arapède à son rocher. Grâce à une manœuvre habile, il a empêché le vote...[Lire la suite]



 Lettre n°20: Brèves

    Livre blanc de la défense, mais pour défendre quoi ?

    La grande presse nationale a présenté, sans trop s’y attarder, les grandes lignes du LIVRE BLANC sur la stratégie de la France pour les vingt prochaines années. C’est un acte politique majeur. Le président Sarkozy veut rénover la stratégie définie en 1994, à la fin de l’ère Mitterrand, au vu des changements de la conjoncture mondiale. Le terrorisme, les attaques cybernétiques impliquent, selon le...[Lire la suite]



 Lettre n°20: Brèves

    Livre noir de la Révolution pour la scolarité réformée

    Il y a des coïncidences qui ne trompent pas. Après avoir fait adopter en catimini une loi permettant désormais légalement de séparer l’enseignement des garçons et celui des filles, les tenants de l’obscurantisme continuent leurs actions sournoises. Des attaques multiples sont conduites de toutes parts. En voici une nouvelle preuve. Le hasard vient de me mettre entre les mains un de ces nombreux “gratuits”...[Lire la suite]



 Lettre n°20: Brèves

    Le diable dans la non-mixité scolaire

    "Le diable se cache dans les détails". Ce proverbe suisse me semble bien approprié dans la situation présente : la loi votée le 15 mai dans la noirceur de la nuit, ce qui lui convient bien, transpose en droit français cinq directives de l'Union européenne sur la lutte contre les discriminations. Bien. Mais cet alinéa 4 de l’article 2, l’"organisation d’enseignements par regroupement des...[Lire la suite]



 Lettre n°20: Brèves

    Histoire des religions

    Il y a quelques années déjà que l’on nous rebat les oreilles avec la nécessité d’enseigner l’histoire des religions. La demande est forte, paraît-il, de spiritualité et d’une meilleure connaissance du sacré. Soit !...s’il s’agit de rappeler les messages de paix, de tolérance et d’amour des grands prophètes, il n’y a pas lieu de s’en inquiéter, mais à la condition que l’on n’oublie pas...[Lire la suite]



 Lettre n°20: Brèves

    Entreprise privée d'éducation : choses lues sur le livret d'un enseignant

    Depuis la dernière rentrée scolaire de septembre 2007, les patrons des entreprises de cours à domicile se frottent les mains. Reconnues d’intérêt éducatif, à la suite de l’adoption par la France d’une directive favorable à la « libéralisation » de l’éducation transposable à tous les Etats-membres de l’Union européenne, les entreprises Acadomia, Keepschool, Cours Legendre et autres, préparent le terrain de la concurrence faussée…entre enseignants....[Lire la suite]



 Lettre n°20: Brèves

    Offensive contre l'école maternelle : l'Europe en marche

    Dans le département du Bas-Rhin, comme dans quelques autres endroits-tests en France, un instituteur des classes maternelles qui s’inscrit dans le mouvement annuel de sa circonscription d’académie, pour une mutation, par exemple, peut découvrir un nouvel intitulé de poste : «adjoint d’école élémentaire» au lieu de «professeur des écoles» ou «instituteur». Que nous cachent ces glissements d’intitulés ? Avec son ouvrage Il faut supprimer les...[Lire la suite]



 Lettre n°20: Brèves

    Enseignement professionnel : ce que dissimule la réforme du bac pro en 3 ans

    L’enseignement professionnel permet l’acquisition d’une qualification diplômante délivrée par l’Education nationale et reconnue jusqu’à nouvel ordre par les entreprises de notre pays. Supprimer progressivement les brevets d’enseignement professionnel (BEP) et généraliser les Baccalauréats professionnels (Bac Pro) en 3 ans est une aberration disqualifiant la jeunesse à plus d’un titre. D’abord, au-delà d’une résorption substantielle de postes, c’est une orientation par l’échec qui est proposée à...[Lire la suite]



 Lettre n°20: Brèves

    Vers une dynastie à la française

    Dimanche 15 juin, à l’Elysée, le sort de messieurs Marseille et Sarkozy s’est joué, contre le vœu du Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjan, qui souhaitait que le premier prenne la présidence du groupe de l’UMP à l’Hôtel du département. Jean Sarkozy, 21 ans en 2008, sera-t-il Président vers 2028 de quelque entité politique qui constituera alors notre pays ? Après tout,...[Lire la suite]



 Lettre n°20: Note de lecture

    Il faut qu'il parte

    Tout est parti d’un matin de janvier. Sébastien Lapaque discute avec un ami enseignant. Il apprend qu’au pays de Victor Hugo un de nos burgraves juge «sadique» d’inscrire La Princesse de Clèves à un oral de concours administratif. Des instants de rage contre les sommets de l’Etat s’en suivent, en abordant notamment le cas d’une collégienne en avis d’expulsion, car d’un père sans papiers. L’auteur...[Lire la suite]



 Lettre n°20: Note de lecture

    Peuples et identités

    Dans un contexte policé du discours européen et de la politique mondialiste, le peuple demeure un éternel perturbateur. Après l’effondrement de l’ordre balkanique européen, l’élection française de 2002 ou encore le « non » de mai 2005 au référendum sur le traité européen, selon les traits caractérisés par Philippe Mengue étudié ici, la révolte possible du peuple tenait en lisière une problématique arguant de...[Lire la suite]



  • © MWebmaster 2006-2017 - Le Groupe République !