République !
Mardi 17 Juillet 2018

 Lettre n°21: Brèves


   Edvige



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Dimanche 28 Septembre 2008

  Les initiateurs de ce nouvel instrument de fichage des citoyens expliquent que EDVIGE n’est qu’une actualisation du fichier déjà existant aux Renseignements généraux. L’idée d’actualiser serait respectable, si le texte du décret du 27 juin 2008 ne comportait quelques amalgames douteux.
Ainsi, afin « de permettre aux services de police d’exécuter les enquêtes administratives qui leur sont confiées en vertu des lois et règlements, pour déterminer si le comportement des personnes physiques ou morales intéressées est compatible avec l’exercice des fonctions ou des misions envisagées », il est prévu de centraliser et d’analyser les informations relatives « aux personnes physiques et morales ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique, ou qui jouent un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif… » au même titre que « les individus, groupes, organisations et personnes qui en raison de leur activité individuelle ou collective, sont susceptibles de porter atteinte à l’ordre public » !
Confondre dans une même défiance des citoyens qui s’activent pour construire une société harmonieuse et d’autres qui veulent la bousculer ou la détruire, n’est pas du meilleur effet !.. Il y a là un soupçon de menace à destination de ceux qui veulent simplement se conduire en citoyen !
Thucydide a écrit :
Un citoyen qui ne se mêle pas de politique risque de passer, non pour un citoyen paisible, mais pour un citoyen inutile !
Nous n’avons pas la vocation de l’inutilité !



G.L.


  Autres articles


  Lettre n°17: Un mot dans l'air du temps
      Réforme

    par Gilbert Legay


Le maître mot du gouvernement, c’est le mot REFORME ! Le terme est chargé de toute l’ambiguïté possible, car il est capable de désigner tout et son contraire, et ne vaut que si l’on daigne en préciser le contenu. Hors de cette précaution, il a le mérite douteux...[Lire la suite]



  Lettre n°73: Chronique de l'antirépublique
      Plus républicain que moi, tu meurs

    par André Bellon


A entendre les déclarations et les réformes engagées par les gouvernements successifs pour améliorer le fonctionnement de la République et valoriser ses principes, on se demande si la perfection n’est pas proche.


Les étapes vers cette perfection se sont enchainées depuis au moins 20 ans, tendant...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !