République !
Mercredi 25 Avril 2018

 Lettre n°21: Brèves


   Edvige



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Dimanche 28 Septembre 2008

  Les initiateurs de ce nouvel instrument de fichage des citoyens expliquent que EDVIGE n’est qu’une actualisation du fichier déjà existant aux Renseignements généraux. L’idée d’actualiser serait respectable, si le texte du décret du 27 juin 2008 ne comportait quelques amalgames douteux.
Ainsi, afin « de permettre aux services de police d’exécuter les enquêtes administratives qui leur sont confiées en vertu des lois et règlements, pour déterminer si le comportement des personnes physiques ou morales intéressées est compatible avec l’exercice des fonctions ou des misions envisagées », il est prévu de centraliser et d’analyser les informations relatives « aux personnes physiques et morales ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique, ou qui jouent un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif… » au même titre que « les individus, groupes, organisations et personnes qui en raison de leur activité individuelle ou collective, sont susceptibles de porter atteinte à l’ordre public » !
Confondre dans une même défiance des citoyens qui s’activent pour construire une société harmonieuse et d’autres qui veulent la bousculer ou la détruire, n’est pas du meilleur effet !.. Il y a là un soupçon de menace à destination de ceux qui veulent simplement se conduire en citoyen !
Thucydide a écrit :
Un citoyen qui ne se mêle pas de politique risque de passer, non pour un citoyen paisible, mais pour un citoyen inutile !
Nous n’avons pas la vocation de l’inutilité !



G.L.


  Autres articles


  Lettre n°17: Editorial
      Le peuple mené en bateau

    Après le tsunami bleu d’il y a un an, on vient d’observer les vagues roses. Mais cet air marin fera-t-il oublier que l’actuelle opposition illusoire de l’UMP et du PS mène, pour le coup, le peuple en bateau dans une cohorte de crises politiques et économiques ? Quand ces mastodontes...[Lire la suite]


  Lettre n°3: Chronique de l'antirépublique
      Le couple du oui part en campagne

    par Jean-Pierre Alliot


Les choix principaux des candidats préélus sont faits, puisque leur politique économique respectera les diktats de l'Union européenne. L'élection se prépare sur fond de remise en cause des principes républicains.


Le plébiscite de 2007 se prépare. Une même médaille avec deux faces est déjà présentée au peuple qui, après...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !