République !
Vendredi 19 Avril 2019

 Lettre n°21: Brèves


   Quand on méprise la démocratie, on a du mal à être clair



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Mardi 23 Septembre 2008

  C’est ainsi qu’Henri Guaino peine à expliquer les déclarations émises le mercredi 16 juillet par Nicolas Sarkozy qui souhaitait faire revoter les irlandais sur le traité de Lisbonne.
Ainsi, déclare-t-il :
« L’une des solutions, c’est effectivement de demander éventuellement et le moment venu, aux irlandais de revoter, probablement pas sur le même texte exactement, peut-être avec des exceptions. Nous verrons. »


A.B.


  Autres articles


  Lettre n°29: Un mot dans l'air du temps
      Crise

    par Jean-Pierre Alliot



L’effondrement du système financier, masqué par l’intervention massive des États, se double d’une incapacité des classes dirigeantes à assurer la stabilité politique. Et se triple d’une absence de représentation politique des classes populaires, celle qui sont majoritaires et qui, en votant non au Traité Constitutionnel...[Lire la suite]



  Lettre n°49: Editorial
      La régression

    Changement, modernisation, maître mots des discours dominants, à gauche comme à droite.

À en croire les déclarations des dirigeants, la démocratie triomphe dans le monde. Les révoltes arabes inaugurent une ère de développement de la liberté. Réjouissons-nous tous en chœur. La Tunisie et l’Égypte ont ouvert la voie...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2019 - Le Groupe République !