République !
Lundi 21 Mai 2018

 Lettre n°24: Brèves


   Retour vers le futur impérial



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Jeudi 18 Décembre 2008

  Jamais en retard d’une justification, Bernard Kouchner a déclaré le mardi9 décembre, à l'occasion du 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme : « Je pense que j'ai eu tort de demander un secrétariat d'Etat aux droits de l'homme. C'est une erreur… Il y a contradiction permanente entre les droits de l'homme et la politique étrangère d'un État, même en France ». On savait, depuis longtemps, que, pour certains, le thème des droits de l’homme devait se soumettre aux intérêts diplomatiques, qu’il était pour eux l’habillage de leur cynisme, voire d’interventions extérieures musclées et impériales. Le droit d’ingérence humanitaire tant venté par ce même Bernard Kouchner a plus servi à justifier des interventions impériales telles que celles de la France et de l’Angleterre à la fin du 19ème siècle qu’à faire avancer le droit. Il a fallu les ennuis que subit cette pauvre Rama Yade pour que Kouchner soit contraint de l’admettre officiellement.
C’est une bonne manière de dire « bon 60ème anniversaire à la déclaration universelle des droits de l’homme !


A.B.


  Autres articles


  Lettre n°54: Editorial
      Pour la dignité

    «Lorsque les mots perdent leur sens, les gens perdent leur liberté ». Ainsi parlait Confucius il y a déjà bien longtemps. La maxime n’a jamais autant paru d’actualité. Ce n’est plus tellement que les responsables politiques, Président de la République en tête, mentent effrontément, qu’ils racontent des bobards quant au...[Lire la suite]


  Lettre n°6: Chronique de l'antirépublique
      La laïcité face aux textes de l'Union européenne

    par Gilbert Legay


La loi de 1905 qui, en France institue la séparation des Églises et de l'État, résistera-t-elle aux jurisprudences des cours de justice instituées par les traités ?


Nous sommes à deux mois de l’élection présidentielle, et les candidats qui se succèdent sur nos écrans s’affirment, presque tous, partisans sincères...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !