République !
Mercredi 25 Avril 2018

 Lettre n°26: Brève


    Même les enfants deviennent propriété intellectuelle



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Mercredi 25 Février 2009

 Il est des moments dans l'Histoire des Nations où les choix à réaliser pour les citoyens et les responsables sortent du commun, car il s'agit d'éviter le pire.
Nous en sommes peut être bien là.
Les facettes du Projet sont nombreuses. Seule la prise en compte simultanée de nombre de ces facettes permet de saisir la nature de ce Projet, de leur Projet, de Son projet.
Ainsi, considéré isolément, "à la légère", le fait dans le cadre des assises de la presse de proposer aux jeunes de 18 ans un abonnement d'un an gratuit à un quotidien de leur choix, et de développer la lecture de cette presse à l'école, peut ne passer au mieux que pour une tentative désespérée de sauver un modèle épuisé, au pire pour une démarche marketing de captation et captivation d'une clientèle sous couvert d'alibi éducatif. Mais...! Mais rapprochez cette initiative de l'ensemble de celles concernant les media depuis 2 ans (télévision publique, internet, entrées aux capitaux de Libération et du Monde, RFI, JDD, CSA, CNIL, AFP, et tant d'autres), de celles concernant les équilibres républicains et démocratiques les plus fondamentaux (constitution, droit d'amendement, juge d'instruction, et tant d'autres), ou de celles concernant l'éducation (surveillance des professeurs, incidents avec policiers et chiens dans les écoles, volonté de faire définir les programmes historiques par le parlement, et là encore tant d'autres), songez aux restes aussi, à tous les restes.
Rapprochez... Synthétisez. Rappelez vous aussi! Et alors vous comprendrez que l'enjeu responsable n'est plus forcément de respecter les protocoles républicains, mais tout simplement de résister à ces atteintes pour sauver la République et la Démocratie!


J-M.R.


  Autres articles


  Lettre n°42: Brève
      Référendum sur les retraites ?

    Faute d’avoir ouvert une concertation avec les syndicats ( ce qui aurait été de bonne démocratie ), le gouvernement, quel que soit le verdict, d’ailleurs prévisible des Assemblées, va se retrouver perdant sur le problème des retraites.

Oubliant l’engagement de la campagne présidentielle de ne pas remettre en cause...[Lire la suite]



  Lettre n°31: Brèves
      Quand l'arnaque ébranle le dogme

    Voila des années que tous les gouvernements, quelle que soit leur couleur, proclament le dogme suprême : « Un bon gouvernement doit baisser les taux de prélèvements obligatoires ». Ce discours leur permet d’affaiblir le rôle de l’État, remettant ainsi en cause les services publics et les politiques de solidarité...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !