République !
Vendredi 14 Décembre 2018

 Lettre n°27: Brèves


   Quand j'entends le mot culture...



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Samedi 21 Mars 2009

 Monsieur SARKOZY semble avoir des comptes personnels à régler avec la culture en général et les enseignants qui ont participé à son éducation, en particulier ... Il fut un temps cependant où la culture française était l’apanage des grands des cours d’Europe. Il est vrai que Marie-Madeleine Pioche de La Vergne plus connue sous le nom de marquise de la Fayette n’est pas d’origine et de noblesse hongroise . Le siècle des Lumières sut saluer comme il se doit l’ apport à la littérature française que fut la Princesse de Clèves, qu’une “guichetière fonctionnaire de catégorie C”, ne devrait pas connaître du fait de sa fonction, selon notre Président actuel..Affreux mélange des genres , mais combien révélateur d’un mode de pensée, appuyant grossièrement le trait pour exprimer un mépris profond du monde du travail. Les projets de réformes drastiques du milieu enseignant participent pleinement à renforcer ce comportement d’adorateur du CAC 40.

Pourquoi donc me revient à l’esprit en ce moment cette réplique de Thiemann à l’acte I scène 1 de la pièce de théâtre “Schlageter” de Hanns Johst.« Wenn ich Kultur höre... entsichere ich meinen Browning “( quand j’entends le mot culture j’arme mon Browning)?



M.L.


  Autres articles


  Communiqués
      Manifeste pour une Assemblée Constituante

   

par André Bellon
Ancien président de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale,
Président de l’association pour une Constituante

Pour tout contact
Association pour une Constituante 13 rue du Pré Saint Gervais 75019
pouruneconstituante@yahoo.fr
www.pouruneconstituante.fr

Crise de la représentation politique, dérive opportuniste du PS, absence...[Lire la suite]



  Lettre n°59: Chronique de l'antirépublique
      Sus aux « corps intermédiaires » ?

    par Christian Berthier


Par le passé, on a tenté de vendre aux Français l’Etat Total, l’Ordre Nouveau Corporatiste, la troisième voie socio-économiste, le néo-socialisme, les « ordres » de tous ordres, le combat contre la république des copains et des coquins et le Sénat économique et social.


Il s’agissait...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !