République !
Vendredi 17 Novembre 2017

 Lettre n°29: Editorial

    Pitié pour l'électeur !

    La classe politique et les médias se désolent : la campagne pour les élections européennes s’étire mollement ; le débat ne prend pas ; même les candidats ont l’air de penser à autre chose, plus pressés d’évoquer les questions nationales que le monde décidément lointain de Bruxelles. « Pourquoi tant d’indifférence », se lamentent journalistes et leaders politiques, pour ne pas dire « pourquoi tant...[Lire la suite]



 Lettre n°29: Un mot dans l'air du temps

    Crise

    par Jean-Pierre Alliot



L’effondrement du système financier, masqué par l’intervention massive des États, se double d’une incapacité des classes dirigeantes à assurer la stabilité politique. Et se triple d’une absence de représentation politique des classes populaires, celle qui sont majoritaires et qui, en votant non au Traité Constitutionnel Européen en 2005, ont rejeté tout un système, celui de la «concurrence libre et non...[Lire la suite]



 Lettre n°29: L'événement

    Démocratie contre démocratie !

    par André Bellon



A l’heure où se profile une abstention record aux élections européennes, les commentateurs politiques appointés préparent déjà leurs argumentations : si la participation est très faible, ils expliqueront que c’est aujourd’hui un phénomène normal dans les démocraties occidentales ; si elle est plus faible qu’annoncée (par eux-mêmes), ils y verront un soutien sans faille à la construction européenne et...[Lire la suite]



 Lettre n°29: Chronique de l'antirépublique

    Demain, le sacré ?

    par Jérémy Mercier



Dans Le Moment Fraternité [2009] Régis Debray semble marqué par un abandon du rationalisme et de l’esprit juridique et laïque, propre aux républicains. Sans préjuger de la volonté de conciliation qui est la sienne, avec l’Europe et l’Eglise chrétienne notamment, il s’attèle néanmoins à associer la fraternité à une constante transcendance que la raison ne peut jamais saisir....[Lire la suite]



 Lettre n°29: Brèves

    Élections européennes : des attitudes baroques !

    Monsieur Nikonoff, Président du M’PEP, appelle à voter aux élections européennes pour le Front de Gauche. Ce dernier a pourtant refusé de s’allier avec le M’PEP qu’il ne trouve pas assez européen et défend donc officiellement des options opposées aux siennes. On peut s’étonner de l’attitude de Nikonoff. Mais on aurait tort. Il faut savoir s’incliner si l’on veut exister dans le système aristocratique qui...[Lire la suite]



 Lettre n°29: Brèves

    29 mai 2005 : la fracture

    Sarkozy veut réconcilier France du oui et du non ! Martine Aubry veut dépasser la fracture du oui et du non ! José Bové, autoproclamé « candidat du non de gauche » fait campagne avec Daniel Cohn Bendit, fanatique du oui ! Le « front de gauche » est, sans trop y insister, favorable à une Constituante européenne ! ..
De toutes parts, les candidats...[Lire la suite]



 Lettre n°29: Brèves

    La preuve par K

    Bernard Kouchner dans un entretien publié récemment par un journal (Le Parisien 10 mai 2009) déclare qu'il ne sait toujours pas pour quelle liste il votera lors du scrutin pour les élections européennes : on ne saurait mieux avouer que ni la droite ni la gauche se distinguent l'une de l'autre et que le choix que l'on nous demande de faire n'est en réalité qu'une...[Lire la suite]



 Lettre n°29: Brèves

    Le bon, la brute, le truand

    Lors de chaque consultation électorale concernant l’union européenne, les mêmes danseurs évoluent, comme dans un ballet bien réglé, en interprétant toujours la même chorégraphie. La Commission de Bruxelles et les États membres défendent des options qui insupportent les électeurs. Puis le « parlement » intervient pour se donner le rôle de celui qui en atténue les effets. Ce fut le cas, rappelons-nous, lors du...[Lire la suite]



 Lettre n°29: Brèves

    Ridicule ?

    La décision des responsables du métro parisien de censurer les affiches commémorant Jacques Tati a pu faire sourire. Gommer la pipe de ce pauvre Monsieur Hulot a généralement été qualifié de geste ridicule. Doubler cette décision par la suppression de la cigarette de Coco Chanel sur l’affiche du film de même nom a poussé nombre de commentateurs à déclarer que c’était stupide.
Il faut, en...[Lire la suite]



 Lettre n°29: Brèves

    Perseverare diabolicum

    République ! N°25 s’était fait l’écho du mauvais coup qui se préparait sur le principe de délivrance des diplômes de notre République, après la signature le 15 décembre 2008 par Bernard Kouchner de l’accord entre la France et le St Siège. Nous y voilà ! Malgré les dénégations chafouines, le décret du dimanche (on ne peut faire mieux !) 19 avril 2009 sur la reconnaissance...[Lire la suite]



 Lettre n°29: Note de lecture

    Démo-cratie pouvoir du peuple

    Démocratie ! Combien de fois par semaine ce terme est-il employé à tort et à travers par les "professionnels" de la politique au point que les Citoyens en ont perdu totalement le sens ? Le livre de Monique et Roland Weyl nous fait redécouvrir celui-ci, mais aussi propose des pistes solides pour que le peuple soit enfin son propre maître. Le suffrage universel sert-il...[Lire la suite]



  • © MWebmaster 2006-2017 - Le Groupe République !