République !
Vendredi 16 Novembre 2018

 Lettre n°4: Brève sur le gouvernement économique


   Sarkozy critique le rôle de la Banque centrale européenne



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Mercredi 20 Décembre 2006

 Dans les Ardennes, un des départements les plus dévastés par la désindustrialisation et les délocalisations, M. Sarkozy a déclaré, le 18 décembre, que « la surévaluation de l'euro est une erreur économique grave. Elle rend le travail européen cher et le travail du reste du monde moins cher. Elle tire les salaires vers le bas. Elle incite aux délocalisations ». « Il n'y a pas un pays au monde, a-t-il ajouté, où la Banque centrale ne dialogue pas avec le gouvernement. On ne peut pas continuer comme cela. On ne peut pas continuer sans un gouvernement économique de la zone euro. » Une des raisons du vote non au référendum (62 % dans les Ardennes) est justement le rôle que les traités assignent à la Banque centrale européenne : assurer la valeur de la monnaie, même si c'est au détriment de l'emploi. Le « gouvernement économique » proposé par M. Sarkozy et tant d'autres n'a rien à voir avec une modification des traités.

JPA


  Autres articles


  Lettre n°62: L'événement
      La diplomatie ou la peur de la solitude

    par Anne-Cécile Robert



Le veto mis par le président Jacques Chirac à la guerre américaine contre l’Irak, en 2003, reste dans toutes les mémoires, en France mais surtout à l’étranger. « Nous sommes fiers de vous », s’était même exclamé le ministre sénégalais des affaires étrangères à l’adresse de...[Lire la suite]



  Lettre n°70: Editorial
      Haro sur la République

    Il faut reconnaître aux destructeurs de la République une remarquable constance. Après les votes non exprimés par les électeurs lors des référendums de juillet 2003 en Corse, puis en janvier 2010 aux Antilles, ce fut la rebelote en Alsace. Même résultat.


Cela n’empêche pas que...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !