République !
Jeudi 15 Novembre 2018

 Lettre n°44: Brèves


   Pauvre presse



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Lundi 03 Janvier 2011

 La presse est, à de rares exceptions près, malheureusement trop marginales, aux mains d'intérêts financiers ou de grands groupes industriels, souvent marchands de canons.

Des journalistes quotidiennement présents sur les écrans de télévision servent de faire-valoir au Président de la République dans des interviews fort peu contradictoires.

La presse, garante du débat contradictoire a disparu du paysage politique.

C'est dans ce paysage médiatique ahurissant que se situe la mise à pied de Audrey Pulvar. Compagne d'un candidat à la candidature socialiste à l'élection Présidentielle, d'ailleurs sans chance apparente d'aller plus loin dans son parcours électoral, elle ne pouvait plus avoir, paraît-il, la distance nécessaire.

Ce sursaut déontologique est-il la prémisse à une réflexion générale sur l'indépendance de la presse? On ne peut, pour l'instant, que sourire face à cette question.



E.T.


  Autres articles


  Lettre n°40: Chronique de l'antirépublique
      Un euro, une voix

    par Jean-Pierre Alliot



Inondation. Les «eaux glacées du calcul égoïste» envahissent de nouveaux territoires. Le 8 juin 2010, un des partis qui cogèrent l’État a défini les conditions dans lesquelles il désignera son candidat à l'élection présidentielle de 2012. Il s’agira d’une élection «primaire» et tout citoyen inscrit sur les listes...[Lire la suite]



  Lettre n°14: Brèves
       Arche de Zoé : Et Dieu reconnaîtra (peut-être) les siens

    L’histoire de l’arche de Zoé est exemplaire de la confusion actuelle. Mélange de bonne conscience et de manipulations, de dévouements et d’arnaques, elle aboutit à ce fiasco lamentable. Mais on peut aussi bien imaginer que, sans tous ces ennuis, l’arrivée d’enfants présentés comme sauvés aurait été accueillie avec enthousiasme...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !