République !
Jeudi 18 Octobre 2018

 Lettre n°48: Brève


   Abbeville août 1765 - Avignon avril 2011 : une triste affaire de crucifix



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Mardi 26 Avril 2011

 Décidément, avec les symboles religieux se perpétue la bêtise humaine. Régulièrement, des fanatiques de tous bords religieux manifestent une intolérance coupable envers la pensée d’autrui.
Un crucifix du pont d’Abbeville abîmé par mégarde par le choc d’une charrette conduit à l’assassinat sous une cruelle torture le 1er juillet 1766 de François-Jean Lefèbvre, Chevalier de la Barre, âgé alors de 20 ans. Pourquoi ? Au nom du délit de blasphème, du 30 juillet 1666. Aujourd’hui,il semblerait que des nostalgiques regrettent l’époque où l’on torturait au nom du Christ et souhaiteraient perpétuer ce délit. Quoique l’on puisse penser intrinsèquement de la qualité artistique de cette représentation de "Piss christ", de l'artiste Andres Serrano, il est intolérable que la liberté d’expression soit attaquée au nom d’un intégrisme que l'on pourrait croire d'un autre âge, avec l’approbation d' autorités écclésiastiques. Comment s'étonner alors que la défense de la liberté de pensée demeure un combat permanent impératif?


M.L.


  Autres articles


  Lettre n°66: Un mot dans l'air du temps
      "L'extrême centre"

    par Jérémy Mercier



Un nouveau spectre hante l’Italie : celui de « l’extrême centre ». L’actuel président du Conseil italien non élu Mario Monti, ex commissaire européen et ex conseiller international de la banque américaine Goldman Sachs, a du souci à se faire depuis l’annonce du retour en politique...[Lire la suite]



  Lettre n°21: Brèves
      Quand on méprise la démocratie, on a du mal à être clair

    C’est ainsi qu’Henri Guaino peine à expliquer les déclarations émises le mercredi 16 juillet par Nicolas Sarkozy qui souhaitait faire revoter les irlandais sur le traité de Lisbonne.
Ainsi, déclare-t-il :
« L’une des solutions, c’est effectivement de demander éventuellement et le moment venu, aux irlandais de...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !