République !
Jeudi 20 Septembre 2018

 Lettre n°51: Brèves


   Quand Madame Eva Joly ignore l'hégémonie de l'anglais



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Mercredi 14 Septembre 2011

 Alors que l’anglais -d'ailleurs un anglais d'aéroport- domine les rapports au sein de la société, où certaines entreprises contraignent leurs salariés à parler en anglais, où cette langue renforce chaque jour sa domination, son statut de langue de la mondialisation néolibérale, détruisant chaque jour davantage la langue française, voila que Madame Eva Joly appelle à la lutte contre la domination de la langue française. Comme le disait un ami québéquois francophone et francophile, les pires adversaires de la langue française sont les français.
Les langues régionales, élément du patrimoine national, sont tout autant attaquées par cette domination anglophone. C'est ensemble qu'il faut lutter.La volonté exprimée par Madame Eva Joly de mobiliser les forces régionales contre le français, de dénoncer "la volonté hégémonique d'imposer l'unique langue française" dans le service public, l’école, plus largement la République, est à la fois une erreur d'analyse et un crime contre nos cultures.
C'est dans cet esprit que nous reproduisons le communiqué du Collectif d’émancipation linguistique, COURRIEL :

A propos des déclarations de Mme Eva Joly



J.M.


  Autres articles


  Lettre n°65: Un mot dans l'air du temps
      Gouvernance

    par Christian Berthier


Les grands media en abusent : Gouvernement et Gouverner : au piquet ! Place à la « gouvernance » !

Pourtant, dans les dictionnaires, le suffixe « -ance » indique le résultat d’une action et non l’action, ni l’acteur eux même. Il en est ainsi des couples...[Lire la suite]



  Lettre n°57: Chronique de l'antirépublique
      La lutte des classes en dérapage incontrôlé

    par René Robert

Warren Buffett, l’un des hommes les plus riches du monde, déclarait à la CNN, chaîne de télé américaine, le 25 Mai 2005 : « Il y a une guerre des classes, c’est un fait, mais c’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre, et...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !