République !
Mercredi 22 Novembre 2017

 Lettre n°63: Editorial

    Quand la société se décompose

    Récemment, des familles marseillaises ont expulsé manu militari des Rom établis près de chez elles dans un camp sauvage, se substituant à la justice et à la force publique.


Récemment, une bagarre a dégénéré en meurtre et fait deux morts à Échirolles dans l’Isère, indiquant que la violence la plus sauvage n’était pas l’apanage de Marseille....[Lire la suite]



 Lettre n°63: Un mot dans l'air du temps

    Nationalisations

    « L’Etat ne peut pas tout ». De Jospin Lionel à Montebourg Arnaud : Nationaliser : NIET !

par Christian Berthier

On se rappelle la réplique de Lionel Jospin, se rappelle la réplique de Lionel Jospin, alors premier ministre de Jacques Chirac, au sujet de la sauvegarde de l’emploi chez Michelin, en France. C’était en l’an 2000.

Ce « tout », c’était quoi ? Au dessus...[Lire la suite]



 Lettre n°63: L'événement

    Constitutionnaliser la laïcité ?

    par Gilbert Legay

La loi de 1905, dite loi de séparation des églises et de l’Etat, démontre depuis plus d’un siècle qu’elle garantit pour tous, la liberté de conscience et le libre exercice des différents cultes.
Malgré sa capacité à protéger le «vivre ensemble » dans notre société républicaine, elle est toujours l’objet de critiques ou d’attaques sournoises de la part de ses...[Lire la suite]



 Lettre n°63: Chronique de l'antirépublique

    Vive le Qatar !

    par Anne-Cécile Robert

Cent millions d’euros. C’est la dotation dont bénéficierait le Fonds d’investissement pour les « quartiers déshérités » imaginé par l’équipe de Nicolas Sarkozy et repris par celle de François Hollande. Problème : ce généreux fonds serait doté pour moitié par le Qatar (le reste par la France). A l’origine, l’émirat devait en maîtriser totalement le financement mais le scandale provoqué par cette annonce...[Lire la suite]



 Lettre n°63: Brève

    Jospin 2, le retour

    La Commission dite Jospin chargée d’une réflexion sur « la moralisation de la vie politique » apparaît comme le contrepoint de la démission collective en donnant l’illusion d’une vitalité des instances politiques.

En effet, quel est le but véritable de cet organisme improbable ? Et tout d’abord, que signifie la « moralisation » de la vie politique ? Personne ne souhaite, bien sûr, du moins officiellement,...[Lire la suite]



 Lettre n°63: Brève

    Télévision du soir...bonsoir !

    Il est minuit, ce vendredi de fin septembre… la télévision est ouverte…
j’entends mais je n’écoute pas… je suis plongé dans mes réflexions de citoyen
...[Lire la suite]



 Lettre n°63: Note de lecture

    La chute de la royauté, la Gironde et la Montagne, la Terreur

    Le plus grand historien de la Révolution française se nomme Albert Mathiez (1874-1932). L’œuvre qui est ici rééditée par Florence Gauthier et Yannick Bosc est tout simplement une référence incontournable sur la période révolutionnaire avec une conviction de fond : le lien nécessaire, pour faire République, entre la souveraineté du peuple et l’intérêt général ou le bien commun. Mathiez plonge en effet le lecteur dans...[Lire la suite]



  • © MWebmaster 2006-2017 - Le Groupe République !