République !
Mercredi 25 Avril 2018

 Lettre n°66: Note de lecture


   A quoi bon s'indigner



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Jeudi 24 Janvier 2013

 Le livre de Claude Anno n'a pas vraiment bénéficié de publicité, de communication ou de diffusion. C'est un livre modeste, mais rempli de générosité et de confiance dans les citoyens. Il milite pour une "Organisation de la Consultation des Citoyens", pour laquelle l'auteur avait au préalable lancé une pétition. Son but est de rétablir la confiance entre les électeurs et les élus, par le biais d'une "relation permanente" et aussi du bénévolat, permettant de rompre avec certaines dérives. Au fond, le projet de Claude Anno serait, si l'on peut dire, celui d'un processus amenant à l'élection d'une Assemblée Constituante, parce l'auteur entend revivifier la démocratie en rétablissant la volonté populaire sur les grands thèmes de société : mondialisation, médias, enjeux sociaux, écologiques, institutionnels, organisation du travail contre l'exploitation...L'intérêt de cet ouvrage est donc de poser des questions fondamentales, en laissant des réponses à décider ultérieurement par le peuple, pour que vivent les droits de l'homme et la démocratie. Une telle étape est aujourd'hui plus que respectable. La convocation d'une Constituante en est la raison d'être.




Claude ANNO, A quoi bon s'indigner, Éditions Velours, 2012 : http://www.editionsvelours.com/ANNO%20Claude.php


J.M.


  Autres articles


  Finance
      Rocard

    Michel Rocard a déclaré dans Le Monde du 01/11/08 :

\"On reste trop révérencieux à l\'égard de l\'industrie de la finance et de l\'industrie intellectuelle de la science financière. Des professeurs de maths enseignent à leurs étudiants comment faire des coups boursiers. Ce qu\'ils font relève, sans qu\'ils...[Lire la suite]



  Lettre n°33: Note de lecture
      Dreyfusard !

    L’affaire Dreyfus a bouleversé la société française de 1894 à 1906, sur un fond d’antisémitisme et d’espionnage virulent. Le capitaine Alfred Dreyfus (1859-1935), jeune militaire et polytechnicien d’origine juive, fut faussement accusé d’avoir livré des documents aux Allemands. La suite est connue : il fut dégradé pour haute trahison par...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !