République !
Jeudi 23 Mai 2019

 Lettre n°72: Note de lecture


   Démocratie. Histoire politique d'un mot.



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Jeudi 12 Septembre 2013

 Le mot "démocratie" est si populaire que toutes les forces politiques s'en réclament. Quelle surprise, alors, de constater que les "pères fondateurs" des "démocraties modernes" associaient cette idée au chaos, à la violence et à la tyrannie des pauvres ! Comment expliquer un tel revirement de sens ? En plongeant dans les discours du passé aux Etats-Unis et en France, l'auteur dévoile une étonnante aventure politique, où s'affrontent des personnalités et des forces sociales qui cherchent à contrôler les institutions des régimes fondés à la fin du XVIIIe siècle. S'appuyant sur divers pamphlets, manifestes, déclarations publiques, articles de journaux et lettres personnelles, ce récit révèle une manipulation politique par les élites, qui ont petit à petit récupéré le terme " démocratie " afin de séduire les masses. Deux siècles plus tard, alors que la planète entière semble penser que démocratie, (le pouvoir du peuple) est synonyme de " régime électoral " (la délégation du pouvoir à un petit groupe de gouvernants), toute expérience d'un véritable pouvoir populaire (délibérations sur les affaires communes) se heurte toujours au mépris des élites. (présentation de la 4ème de couverture)



Francis DUPUIS-DÉRI, Démocratie. Histoire politique d'un mot, Lux éditeur, Montréal, 2013, 22 euros, 446 pages







  Autres articles


  Lettre n°22: Brèves
       CDD, CDI ou intérim dans l’Education ?

    Jean-Paul Delevoye, médiateur de la République, a préconisé devant les ministres de l’Education et de la Fonction publique l’abolition du statut de vacataire dans l’Education. Sa proposition : les remplacements peuvent être effectués par des personnels bénéficiant soit d’un CDD ou d’un CDI. En apparence, cette réforme se présente comme...[Lire la suite]


  Lettre n°23: Brèves
      Rocard

    Michel Rocard a déclaré dans Le Monde du 01/11/08 :

"On reste trop révérencieux à l'égard de l'industrie de la finance et de l'industrie intellectuelle de la science financière. Des professeurs de maths enseignent à leurs étudiants comment faire des coups boursiers. Ce qu'ils font relève, sans...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2019 - Le Groupe République !