République !
Jeudi 18 Octobre 2018

 Europe


   La Commission européenne



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Mercredi 20 Mai 2009

 José Manuel Barroso, président de la Commission européenne :

"Quand on regarde le débat en France, on voit que les gens qui attaquent la commission le font comme si elle était d’un seul camp politique. Ce n’est pas vrai, c’est une grande coalition. Il faut faire cette pédagogie car sinon, on divise l’Europe. Il faut que l’Europe soit politique mais elle ne doit pas être trop partisane. C’est normal que les différentes forces politiques présentent leur programme pour le Parlement européen, mais en même temps, il faut dire que l’Europe ne peut pas se conduire avec la seule politique du Parti socialiste ou du parti qui en France serait l’UMP. La culture européenne, c’est le compromis. Il ne nous amoindrit pas, il nous renforce."

Metro, 19 mai 2009.





  Autres articles


  Lettre n°58: L'événement
      Celui pour qui la politique des autres est insupportable

    par Christian Berthier

Nicolas Sarkozy « ne supporte pas » les propositions de ses concurrents candidats.
Ce qui se déroule sous nos yeux est infiniment plus grave que les Etats d'âme du Président.

D'une part un carcan financier et politique européen vient d'être mis en place dans le silence...[Lire la suite]



  Lettre n°5: Un mot dans l'air du temps
      La Constitution est l’affaire du peuple et de lui seul

    par Jérémy Mercier


Le non au référendum a posé avec une acuité renforcée la question de la loi fondamentale de la nation. Doit-elle procéder de spécialistes du droit ou de l’économie, de l’industrie des sondages ou des citoyens eux-mêmes ? Poser la question, c’est y répondre, sauf pour les candidats institutionnels...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !