République !
Vendredi 19 Avril 2019

 Europe


   La Commission européenne



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Mercredi 20 Mai 2009

 José Manuel Barroso, président de la Commission européenne :

"Quand on regarde le débat en France, on voit que les gens qui attaquent la commission le font comme si elle était d’un seul camp politique. Ce n’est pas vrai, c’est une grande coalition. Il faut faire cette pédagogie car sinon, on divise l’Europe. Il faut que l’Europe soit politique mais elle ne doit pas être trop partisane. C’est normal que les différentes forces politiques présentent leur programme pour le Parlement européen, mais en même temps, il faut dire que l’Europe ne peut pas se conduire avec la seule politique du Parti socialiste ou du parti qui en France serait l’UMP. La culture européenne, c’est le compromis. Il ne nous amoindrit pas, il nous renforce."

Metro, 19 mai 2009.





  Autres articles


  Lettre n°67: Un mot dans l'air du temps
      Vous avez dit "liberté de pensée" ?

    par Anne-Cécile Robert


Dans le match « administration fiscale française contre Mandarom », la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) vient d’arbitrer en faveur de la secte. Le fisc réclamait au Mandarom, et à d’autres groupuscules religieux, des taxes de plusieurs centaines de milliers d’euros sur les dons manuels....[Lire la suite]



  Lettre n°29: Chronique de l'antirépublique
      Demain, le sacré ?

    par Jérémy Mercier



Dans Le Moment Fraternité [2009] Régis Debray semble marqué par un abandon du rationalisme et de l’esprit juridique et laïque, propre aux républicains. Sans préjuger de la volonté de conciliation qui est la sienne, avec l’Europe et l’Eglise chrétienne notamment, il s’attèle néanmoins...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2019 - Le Groupe République !