République !
Vendredi 17 Novembre 2017

 Europe


   La Commission européenne



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Mercredi 20 Mai 2009

 José Manuel Barroso, président de la Commission européenne :

"Quand on regarde le débat en France, on voit que les gens qui attaquent la commission le font comme si elle était d’un seul camp politique. Ce n’est pas vrai, c’est une grande coalition. Il faut faire cette pédagogie car sinon, on divise l’Europe. Il faut que l’Europe soit politique mais elle ne doit pas être trop partisane. C’est normal que les différentes forces politiques présentent leur programme pour le Parlement européen, mais en même temps, il faut dire que l’Europe ne peut pas se conduire avec la seule politique du Parti socialiste ou du parti qui en France serait l’UMP. La culture européenne, c’est le compromis. Il ne nous amoindrit pas, il nous renforce."

Metro, 19 mai 2009.





  Autres articles


  Lettre n°23: Brèves
       Ils ne mourraient pas tous, mais tous étaient frappés

    Le spectacle donné par le Parti Socialiste est évidemment consternant ou hilarant, selon l'humeur du moment. Il m'apparait toutefois utile de dire un mot des glapissements que poussent les ténors de l'UMP.
L'UMP, nous le savons tous, a choisi, pour désigner ses dirigeants la méthode du Conclave. Les dignitaires...[Lire la suite]



  Lettre n°37: Brèves
      Quand l'hopital se moque de la charité

    Monsieur Devedjian vient de dénoncer la manipulation des sondages.
Ceux-ci donnent, en effet, Valérie Pécresse, candidate de l'UMP, largement battue au second tour des régionales en Ile de France.
Sur le fond, nous ne pouvons qu'applaudir à la déclaration, tant les sondages sont devenus un instrument d'influence et de...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2017 - Le Groupe République !