République !
Mercredi 22 Novembre 2017

 Lettre n°13: Editorial

    Clarification

    Les choix politiques et économiques du gouvernement constituent, chacun le sait ou le sent, la plus formidable régression sociale et morale depuis la seconde guerre mondiale. Cette situation peut légitimement inciter à l’abattement tant impressionne l’ampleur des dégâts, sans compter la crainte de ce qui nous attend probablement encore. Ce n’est pas seulement le grand mouvement émancipateur entamé par le peuple français en 1789 qu’on...[Lire la suite]



 Lettre n°13: Un mot dans l'air du temps

    ONG

    par Jean-Pierre Alliot


Amis de la Terre, Ligue pour la protection des oiseaux, Fondation Nicolas Hulot, Écologie sans frontière, Greenpeace, WWF (marque déposée). Pourquoi donc n’y avait-il pas de raton laveur au Grenelle de l’environnement clos le 25 octobre ? En cherchant un peu, on aurait bien pu, parmi ces Organisations non gouvernementales (ONG) en trouver une consacrée à l’amour des petites bêtes aquatiques. Elle...[Lire la suite]



 Lettre n°13: L'événement

    La grande braderie

    par André Bellon


La vie politique en France ressemble de plus en plus à un spectacle de cirque. Pendant que des clowns focalisent l’attention du public, les jongleurs font tournoyer les mots et les prestidigitateurs modifient l’apparence des décisions.

Cela étant, le retour du traité européen aura au moins eu l’avantage de dévoiler les coulisses du spectacle. Devant le non des peuples français et...[Lire la suite]



 Lettre n°13: Chronique de l'antirépublique

    Monopoles dans la presse

    par Gilbert Legay


Avant que le rachat du titre par le Groupe LVMH ne soit conclu, les journalistes des Échos, quotidien d’information financière, ont mené un combat légitime au nom de l’indépendance et la crédibilité de leur travail. Comment ne pas douter en effet, malgré les engagements pris par Bernard Arnault, patron du Groupe LVMH, mais dont nous ne connaissons pas les intentions à long terme,...[Lire la suite]



 Lettre n°13: Brèves

    Le mérite

    Tout en disant à Alain Duhamel, « il n’y a pas toujours un coupable derrière un malheur », Lionel Jospin prouvait le contraire. Et Nicolas Sarkozy n’a pas botté en touche sur la réforme. Avec la « rémunération au mérite dans la fonction publique », l’actuel président a proposé, le 19 septembre dernier, une individualisation des rémunérations basée sur l'implication, l'expérience et les résultats des...[Lire la suite]



 Lettre n°13: Brèves

    Le mépris

    Dans une déclaration que n’eût pas désavouée Marie-Antoinette, (qui conseillait aux Parisiens affamés de suppléer au manque de pain par la consommation de la brioche), Madame Christine Lagarde, ministre de l’Économie a proposé une magistrale façon de résoudre les difficultés consécutives à l’augmentation du coût des carburants. Il suffit simplement que tous ceux qui se plaignent de cette nouvelle augmentation, dommageable pour l’équilibre de leur...[Lire la suite]



  • © MWebmaster 2006-2017 - Le Groupe République !