République !
Mercredi 22 Novembre 2017

 Lettre n°11: Editorial

    Et pendant ce temps-là…

    Loin du ciel gris de l’été, les quotidiens et les revues débordent de comptes rendus sur l’activité des personnages publics. Comme s’il fallait rassurer les citoyens : nos responsables existent. En fait, ils existent plus par procuration qu’au travers de l’exercice de leurs mandats. On connaît leurs histoires de cœur et leurs activités de vacances. Mais on connaît peu leurs choix politiques et encore moins...[Lire la suite]



 Lettre n°11: Un mot dans l'air du temps

    Cachez cette rigueur que je ne saurais voir

    par Laurent Pelvey


Le vocabulaire joue des tours aux ministres, dont la tâche est de faire les choses sans leur donner leur nom véritable. Parfois, le masque tombe involontairement.



Rigueur. Christine Lagarde, ministre de l’Économie, des Finances et de l’Emploi, a lâché le mot début septembre en expliquant que le gouvernement Fillon menait « un plan de rigueur destiné...[Lire la suite]



 Lettre n°11: L'événement

    A propos d'une lettre

    par Albert Mugel


Le Président de la République a écrit aux enseignants. En adoptant l'apparence de la missive historique de Jules Ferry, il en prend le contrepied.



Aux éducateurs, le Président de la République s’adresse par une longue lettre d’une trentaine de pages que l’on a pu se procurer, lire et commenter sur la Toile. Le discours y...[Lire la suite]



 Lettre n°11: Chronique de l'antirépublique

    La liberté, du bar à l'église

    par Gilbert Legay


La moralité publique était en danger. Un café devra fermer sous prétexte qu'il est trop proche d'un lieu de culte… à vol d'oiseau ! Les corbeaux en leur vol noir sont de retour.


Avec ses 2 384 habitants, La Motte est une charmante bourgade du Var, fière de son vignoble, et de sa proximité avec une curiosité...[Lire la suite]



 Lettre n°11: Brèves

    Le bouclier et le bâton

    « Je veux redonner aux Français l’envie d’entreprendre et le goût du risque » a déclaré le Président de la République. La loi de finances pour 2006 a apporté de nombreuses modifications fiscales. Entre autres, le barème de l’impôt est simplifié (cinq tranches au lieu de sept) , et l’abattement de 20 % applicable aux salaires, pensions, revenus des non-salariés adhérents à un centre ou...[Lire la suite]



 Lettre n°11: Brèves

    Quotas

    À la charnière des années 1980-90, le pourcentage de régularisation des sans-papiers se situait autour de 90 % des demandes. Aujourd’hui, il est inférieur à 10 % en vertu de la politique des quotas. Malgré les conséquences parfois dramatiques, la poursuite des sans-papiers est un sport qui se pratique dans la plupart des cas, simultanément avec la chasse aux squatters (terme exotique pour désigner les...[Lire la suite]



 Lettre n°11: Brèves

    Un républicain à Paris

    On n’en finit pas d’être surpris par Bertrand Delanoé. Après avoir célébré sa laïcité en béatifiant Jean-Paul II, le voilà qui officie dans la pipolisation, en dehors des règles républicaines. Tony Parker épouse Eva Longoria. Un tel évènement ne pouvait échapper au désormais très médiatique maire de Paris. Que les tourtereaux en fassent un événement, rien d’étonnant. Qu’ils en fassent une affaire tout court en...[Lire la suite]



 Lettre n°11: Notes de lecture

    La femme fatale

    Si vous voulez avoir une idée des méthodes qui ont été employées pour hisser Mme Royal au sommet et précipiter le Parti Socialiste dans le gouffre, lisez ce livre. Écrit par deux journalistes du Monde qui ne cachent guère leur goût pour un Parti Socialiste qui serait « rénové » comme ses homologues européens, La femme fatale vous emmène dans les cercles du marketing, des...[Lire la suite]



 Lettre n°11: Notes de lecture

    Servitude & simulacre

    Un court pamphlet d'une vigueur salvatrice, en ces temps de consensus mou et de relativisme généralisé. L'auteur, Jordi Vidal, attaque les « postmodernes », ces idéologues dont le crédo remet en cause les acquis de la philosophie des Lumières, sous prétexte qu'elles ont été répandues par des colonialistes. Ainsi, pour cette intelligentsia, la République ne serait que le masque d'une domination encore plus inacceptable que...[Lire la suite]



  • © MWebmaster 2006-2017 - Le Groupe République !