République !
Mercredi 22 Novembre 2017

 Lettre n°26: Editorial

    Face à la crise, l'entêtement

    "Ce Bourbon est un scélérat ou un imbécile ! », s’interrogeait, avec colère, un député à l'Assemblée Législative de 1792. Il s’indignait ainsi du comportement de Louis XVI qui bloquait toutes les mesures nécessaires à la défense nationale alors que la France était de toute part envahie par les armées étrangères.


Face à la crise économique, sociale, démocratique actuelle, nos dirigeants suscitent le...[Lire la suite]



 Lettre n°26: Un mot dans l'air du temps

    Communication

    par Jean-Pierre Alliot


Les tomates d’Alger auraient-elles suivi une trajectoire calculée par une agence de communication? Si les discours actuels des politiciens et des idéologues s’étaient appliqués à l’épisode fameux où Guy Mollet a capitulé devant les colons, le 6 février 1956, nous aurions eu droit à cette interprétation savante. Et le «Je vous ai compris!» qui lui a été répliqué le 4...[Lire la suite]



 Lettre n°26: L'événement

    Il en manque un !

    par Gilbert Legay

1000 chantiers

Le gouvernement, en annonçant qu’il disposait de mille idées de chantiers pour vaincre les effets de la récession, a sans doute pensé que, tel le génie d’Aladin, il allait impressionner la foule béate des citoyens, soudain frappée de stupeur devant une telle créativité.

Mais il n’est pas certain que l’effet obtenu sur le public soit l’effet escompté, car mille idées, c’est...[Lire la suite]



 Lettre n°26: Chronique de l'antirépublique

    L'Université au Kärcher

    par Jérémy Mercier


"Rien n'est plus commun que ce nom

Rien n'est plus rare que la chose."1




 
U
niversité publique, enseignants-chercheurs, CNRS, concours de recrutement,...[Lire la suite]




 Lettre n°26: Brève

    Vive la démocratie !

    Dans son intervention télévisée du 5 février 2009, M. Sarkozy a déclaré vouloir supprimer la taxe professionnelle qui, selon lui, rapporte 8 milliards d’euros à l’Etat. Indépendamment du fait que cette taxe ne revient pas à l’Etat mais aux collectivités territoriales, et qu’en terme d’impôts c’est au Parlement et non au Président qu’il appartient de choisir, M. Sarkozy a oublié que cette taxe représente non...[Lire la suite]



 Lettre n°26: Brève

    Good Morning, Mister K

    Désireux, comme il le dit, de défendre son honneur, Kouchner a déclaré au journaliste Pujadas, le mercredi 4 février sur France 2, qu’il n’y avait aucun problème moral dans son comportement. En bref, il n’y aurait aucune proximité regrettable entre lui et certains chefs d’État fort critiquables. Et pour prouver cela, il a déclaré devant des millions de téléspectateurs, avoir dit au Président du Gabon,...[Lire la suite]



 Lettre n°26: Brève

    Le Planning Familial se meurt !

    Créé en 1956, sous le nom de « Maternité heureuse », le Mouvement pour le Planning Familial est jusqu’aujourd’hui financé par l'État. Depuis la loi Neuwirth et la loi Veil autorisant la contraception et l’avortement, les pouvoirs publics doivent affirmer leur rôle dans la mise en œuvre du droit à ces derniers, ainsi qu’à l’éducation à la sexualité, par le financement des activités courantes et...[Lire la suite]



 Lettre n°26: Brève

    Internet

    Sa suffisance semble très pressée de mettre en place la fameuse Hadopi, grande initiative permettant de sauver la Création, la Culture, et d'en finir enfin avec ces terribles pirates qui menacent notre travail, notre famille, et notre patrie. Initiative tout à fait cohérente de plus, de la part d'un homme aussi cultivé, fin, passionné d'art et de création, un gentilhomme, un humaniste nous venant le...[Lire la suite]



 Lettre n°26: Brève

    Problème d'arithmétique démocratique

    Un problème a été malencontreusement oublié lors du test de compétence auxquels viennent d’être soumis les élèves de CM2 ; le voici :
sachant que
1-le limogeage d’un préfet correspond à la “visite” de la villa d’un ami du président actuel par quelques manifestants en Corse,
2-celui d’un autre préfet et d’un directeur départemental de la sécurité publique ( en tête du...[Lire la suite]



 Lettre n°26: Brève

    Et maintenant !

    Trop heureux de pouvoir se moquer, certains organes de presse conformistes ont titré « et maintenant ? » après les manifestations du jeudi 29 janvier.

Eh oui ! Parce qu’on ne voit aujourd’hui pas d’autres débouchés politiques qu’une alternance sans projet, les soutiens du système se croient autorisés à se moquer. Mais se rendent-ils même compte qu’ils se moquent d’une démocratie bafouée, une...[Lire la suite]



 Lettre n°26: Brève

    Même les enfants deviennent propriété intellectuelle

    Il est des moments dans l'Histoire des Nations où les choix à réaliser pour les citoyens et les responsables sortent du commun, car il s'agit d'éviter le pire.
Nous en sommes peut être bien là.
Les facettes du Projet sont nombreuses. Seule la prise en compte simultanée de nombre de ces facettes permet de saisir la nature de ce Projet, de leur Projet, de Son...[Lire la suite]



 Lettre n°26: Brève

    Défendre la démocratie ou défendre un parti ?

    Ainsi donc, le mardi 20 janvier 2009, à l'Assemblée nationale, réunis pour l'examen d'une loi organique visant à "encadrer" les relations entre le parlement et le gouvernement, les députés du PS ont crié "démocratie, démocratie", ont entonné la Marseillaise et ont hurlé contre la limitation de leur rôle en rappelant qu'ils étaient les représentants du peuple.



C'est bien tard !
...[Lire la suite]



 Lettre n°26: Brève

    Cachez ce Parlement que je ne saurais voir

    La cause est enfin entendue. Le Parlement est bafoué. Les élus du peuple sont méprisés. Voila des années que les gouvernements successifs le faisaient. Sarkozy veut maintenant l’officialiser en supprimant même le droit d’amendement.
Certes, les élus ont perdu de leur légitimité ; certes, leur représentativité est faible. Mais au lieu de chercher à la faire renaître, Sarkozy veut marginaliser les élus du peuple....[Lire la suite]



 Lettre n°26: Brève

    Troublante et inquiétante similitude

    A l' une de ces émissions "people" où le mélange des genres avec présence des politiques devient la règle, assistait Nathalie Kosciusko Morizet. L' animateur faisait perfidement deviner à ses invités qui de Napoléon ou de Sarkozy correspondait aux définitions et citations posées. La confusion dans les réponses était bien entendu permanente car éloquente et voulue. La secrétaire d'état habituellement prolixe s' est murée dans...[Lire la suite]



 Lettre n°26: Note de lecture

    Robespierre. Une politique de la philosophie (Hommage à Georges Labica)

    Qu’ hommage soit rendu au philosophe Georges Labica (1930-2009), disparu brutalement ce 12 février. Si l’œuvre de ce marxiste émérite nécessite un parcours complet, c’est sur son livre de 1990, malheureusement aujourd’hui non réédité, que nous souhaitons modestement revenir : Robespierre. Une politique de la philosophie. Pour la première fois, après Jean Jaurès, Georges Labica soulignait alors la dignité philosophique de Robespierre. Pour lui,...[Lire la suite]



  • © MWebmaster 2006-2017 - Le Groupe République !